Afrique : les damnés de la Terre

Brève
07/12/2017

Selon le dernier rapport d'une ONG consacré aux déplacements forcés de populations en Afrique, 2,7 millions de personnes ont dû fuir de chez elles pendant le 1er semestre de cette année. Soit chaque jour 15 000 nouveaux migrants, que l'état de guerre endémique contraint à chercher refuge ailleurs. Au cours de ces six mois, au Congo RDC près d'un million de personnes ont dû partir, et pas moins de 200 000 personnes ont fui les conflits en Centrafrique.

Cette catastrophe économique et politique en Afrique est due à la colonisation passée par les grandes puissances impérialistes, dont - n'en déplaise à Macron - la France. Et c'est à la perpétuation du pillage de ce continent par les Bolloré, Total, Bouygues, Areva et autres grands groupes capitalistes que les populations d'Afrique doivent de payer un si lourd tribut.